Exhubérance irrationnelle.

Publié le par gigi

Voici l'autre sens de "l'exhubérance irrationnelle" chère à l'ancien président de la FED...

Vous rendez vous compte que le CAC40, valorisé à 4800 points est seulement 10% au dessus de son cours d'il y a 10 ans ? Le pic de l'été 98 a été marqué par le passage de l'indice à 4400 points, avant de rechuter à l'automne par la crise asiatique, mais qui n'a pas duré très longtemps: 3 mois après, l'indice retrouvait ses cours d'avant la crise.

Cette modeste hausse d'à peine 10% en 10ans (le CAC a terminé à 4709,65 points vendredi 8 février au soir) voudrait dire que depuis 1998, le marché a reculé de 2% par an (inflation déduite de l'ordre de 2-3% en moyenne) ! Est-ce vraiment raisonnable, alors que depuis lors nous n'avons pas arrêté d'être en expension économique ?

Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond du tout dans la sphère de la finance.

Le marché a repris peur de nouveau cette semaine, l'indice de volatilité implicite du CAC40 terminant à 35%, un niveau totalement anormal, de très forte tension (proche du record de 41% atteint lors du "lundi noir": voir l'article du 2 février dernier ici: http://gigi75.over-blog.com/article-16216585.html).

Publié dans Décryptage

Commenter cet article

SMZ 10/02/2008 13:50

Oubliez ce qui précède, une erreur du monde sur la page principale de l'hebdomadaire "Argent". Il est mentionné +4.4% en lieu et place de -4.4%.

SMZ 10/02/2008 13:34

Ce qui est également très intéressant de comparer, c'est la performance du Dow Jones sur la semaine +4.4% face au -5.39% du CAC40. Une surperformance de 9.8% sur la semaine. On ajoute environ 1% de variation Euro dollars et ça fait beaucoup sur une semaine.