Le financement de marché. Comment est-il organisé ?

Publié le par gigi

Après le financement bancaire -indirect entre agents économiques-, voyons maintenant le financement de marché -direct-.

Les marchés de capitaux sont organisés en 3 parties distinctes:
- Le marché monétaire. Il s'agit du court terme.
  o Le marché interbancaire : réservé aux banques et à la Banque Centrale, elles y effectuent leurs opérations de refinancement (les banques ordinaires devant se procurer de la monnaie Banque Centrale pour répondre à la demande de retrait de billet de leur clientèle).
  o Le marché des titres de créances négociables : il est ouvert à tous les agents économiques (banques, ménages, entreprises, etc…) ; ils y obtiennent ou y placent des capitaux à court terme grâce à l'achat ou à l'émission de titres de créances négociables (billet de trésorerie, certificat de dépôts).
- Le marché des valeurs mobilières. Il s'agit du moyen/long terme.
  o Le marché obligataire : Une obligation est un titre d'emprunt émis par une entreprise ou par l'Etat, qui donne droit à une rémunération, appelée l'intérêt. Il existe plusieurs types d'obligations : à taux variables, à taux fixes, convertibles.
  o Le marché des actions : Une action est un titre de propriété émis par une entreprise. Sa détention donne droit à un dividende (partagé entre tous les actionnaires, à hauteur de leur engagement), et à voter aux assemblées générales d'actionnaires.
- Les produits dérivés.
  Les marchés dérivés permettent aux agents économiques de se protéger contre des pertes dues à la variation des valeurs mobilières, ou de spéculer. Il a un rôle de "fluidificateur", même s'il n'a pas toujours bonne presse.
  En France, il s'agit du MONEP, pour ce qui est du marché organisé. Les banques émettent des produits similaires, qu'on appelle Warrant, mais la contrepartie est bancaire, et non ouverte au marché. Les prix et services s'en ressentent...

Le marché financier est compartimenté en plusieurs marchés :
➢    Le marché primaire, où les titres sont émis pour la première fois. Il s'agit d'une création de papier, et des intermédiaires spécialisés sont mandatés pour placer les titres auprès du public.
➢    Le marché secondaire, où l'on renégocie les titres déjà émis. Les actions/obligations émises sur le marché primaire seront cotées sur le marché secondaire. La valeur (cote) est en fonction des ordres d'offres (de ventes) et de demandes (d'achat).

Les acteurs du marché boursier sont:
o    Les ménages.
o    Les entreprises et administrations
o    Les investisseurs institutionnels : ils interviennent de façon croissante. Il s'agit, par exemple, des compagnies d'assurances, des caisses de retraite, de la caisse des dépôts et consignations (banque, argent stock de façon officiel), sociétés d'investissement à capitaux variables (SICAV) et les fonds communs de placement (FCP).

 

Publié dans Formation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article