A qui la faute ?

Publié le par gigi

Personne et tout le monde !

Oui, les spéculateurs sont responsables d'amplifier la baisse, comme ils sont responsables d'amplifier la hausse. C'est leur raison d'être d'ailleurs: prendre des risques à la hausse, comme à la baisse. Le coté bénéfique est qu'ils rendent le marché liquide. Mais par leur comportement moutonnier, ils "apuient" les baisses comme les hausses. On ne critique pas à la hausse comme à la baisse, car tout le monde en profite, mais clairement, ils sont néfastes quand ils s'emballent, sans nier leur utilité dans les périodes normales de marché.

Mais ce ne sont pas les seuls coupables!

Les fonds de pensions aussi sont coupables, et avec eux tous les actionnaires, qui demandent des rendements à 2 chiffres en permanence. Ils poussent les dirigeants à prendre toujours plus de risque. Tout le monde veut un gros rendement de son actif, bien au delà du raisonnable. ils poussent ainsi très fort les dirigeants à la faute, en les payant grassement.

Ensuite, la conséquence, c'est que les patrons répercutent cette préssion. Ils sont responsable d'en demander toujours plus à leurs salariés, voire trop pour obtenir le rendement à court terme demandé. Et si ça ne suffit pas, ils délocalisent en Afrique du Nord d'abord, puis en Chine, et maintenant en Inde, pour diminuer les frais, en créant des chômeurs dans les pays développés. Plus grave, ils transférent les connaissances, et construisent ces pays, les entreprises délocalisant étant de véritables écoles! Une aubaine pour l'acceuillant: on leur construit les batiments nécessaire à l'activité, on leur offre du travail et un salaire, et on leur transfère nos connaissance !! On s'appauvrit alors dans le pays source, car quand on délocalise, c'est définitif, et les emplois sont supprimés et perdus à jamais.

Mais vous aussi vous êtes coupable !

Et oui, le "pouvoir d'achat"... Tout le monde en veut plus pour moins cher. Comment faire pour offrir un produit à 60 alors qu'il était à 100 ? Une première possibilité est la mécanisation de la construction, mais on y trouve des limites. Une fois toutes les économies de production effectuées, il faut réduire les charges, et les plus importantes sont les charges salariales. Il devient alors inévitable, pour les entreprises, de devoir délocaliser, sous peine de disparaitre: car pas de doute, si elle ne le fait pas, son concurent le fera. Et la compétition devient déloyale.

Et bien sûr personne de responsable:
- les traders gagnent beaucoup d'argent quand ça marche, mais ne sont jamais responsable quand ils perdent (sauf leur boulot, ce qui est faible à coté de la destruction qu'ils ont provoqué).
- les patrons gagnent 100 fois, 1000 fois le salaire de base d'un employé. Est-ce justifié ? Non, le système est complètement vicié. La sanction d'échec est encore plus cinique dans leur cas, car souvent ils doivent partir avec un parachute doré !! hooo, les pauvres....

Il est clair qu'à terme, ce système n'est pas tenable. Comment en sortir la tête haute maintenant ? Difficile à dire.

Actuellement, je pense que les "traders" appuient fortement à la baisse, à des niveaux qui ne signifient plus rien, économiquement parlant. Tant mieux pour ceux qui s'en sortent ainsi, mais moralement, ils ne devraient vraiment pas être fier d'eux même. Se rendent-ils seulement compte qu'ils se suicident ainsi ? Ont-ils conscience de l'impact très négatif de leur action ?

Publié dans Décryptage

Commenter cet article