Portefeuilles au 21 novembre 2008

Publié le par gigi

Semaine noire avec un CAC40 en baisse de 12,46% sur la semaine. Sur l'année, c'est une division par 2 (-48,68%), et sur 5ans une performance négative de 14.40%, alors qu'à l'époque on était au plus bas suite au Krack des valeurs Internet....  Le marché estime donc que les actions ne valent plus rien. Ce n'est évidement pas notre avis, d'où le maintien des valeurs en portefeuille.

 

Portefeuille Action: 16.062€

 

Titres Qté Investi Prix revient Cours Valorisation Bénéfice / Perte
Bnp Paribas 51 2915.88 € 57.1741 € 35.98 € 1 834.98 € -1080.90 € -37.07%
Ipsos 70 1499.07 € 21.4153 € 19.11 € 1 337.70 € -161.37 € -10.76%
Wendel 64 5953.72 € 93.0269 € 30.04 € 1 922.56 € -4031.16 € -67.71%
Teleperformance 75 1490.94 € 19.8792 € 17.60 € 1 320.00 € -170.94 € -11.47%
Lafarge 40 2973.11 € 74.3276 € 33.39 € 1 335.60 € -1637.51 € -55.08%
Lyxor Cac 40 263 15011.36 € 57.0774 € 29.12 € 7 658.56 € -7352.80 € -48.98%
Espèces:   653.31 €     653.31 € 686.38 € <-Dividendes
Total investi   30000.00 €     16 062.71 € -13748.29 -45.83%

Forte chute de BNP suite à des rumeurs (démenties) d'augmentation de capital. Malgré tout, le mal est fait: la valeur perd ainsi 23% sur la semaine et 51% sur l'année, comme si le marché ne croyait pas au démenti. "BNP Paribas a annoncé qu'aucune augmentation de capital, autre que celle permettant «de faire l'acquisition relutive des activités de Fortis Banque», n'est à l'étude".

 

Portefeuille dérivé: 8040€

Catastrophe pour ce portefeuille qui joue la hausse du CAC40, avec un effet de levier de 2 ! Nous envisagions un strike à 3700 pour rouler la position, mais finalement, vu la baisse, nous avons sélectionné encore plus bas, à 3400. Le marché ne crois plus en rien, et on se demande où cela s'arrêtera. On est revenu 11 ans en arrière, avec des valorisations qui anticipent une déflation pendant les 5 prochaines années au moins... Cela me parrait tout de même irréaliste. Trop c'est trop !

 

Portefeuille Edge: 8180€

Le Portefeuille ne remplit pas le rôle qui lui est assigné (voir newsletter)

 

 

 

 

La volatilité implicite a terminé à 69,33%, remontant encore dans la zone de fort stress.

Publié dans Portefeuille

Commenter cet article