AT: Rendez-vous dans 1 mois et 3 mois !

Publié le par gigi

Histoire de ne pas me faire critiquer par les tenants de l'AT, je choisis 4 analyses récentes publiées par MoneyWeek sur son site accessible au public gratuitement. Voici les analyses:

1/ France Télécom: Haussier, objectif 21€ puis 25€ (publication 21 août)
Source: http://www.moneyweek.fr/conseils/01392/france-telecom-orange-tv.html

Côté actualités, France Telecom a indiqué que, désormais, les abonnés à la TV d'Orange bénéficient de nouveautés sur le bouquet sport et le bouquet jeunesse.

Ainsi, le bouquet sport est proposé à 10 euros par mois sans engagement, le bouquet sport s'étoffe avec à l'arrivée d'Orange sport, la chaîne de tous les sports. Cette dernière est également proposée hors bouquet à 6 euros par mois avec un engagement de 12 mois.

Quant au bouquet jeunesse, il sera accessible sur la TV d'Orange par ADSL et fibre optique, le bouquet jeunesse s'enrichit, incluant désormais des dessins animés en vidéo à la demande (VoD). A tout moment, les abonnés auront ainsi accès à une offre de programmes jeunesse, comprenant plus de 200 épisodes de dessins animés tels que Titeuf, Pokemon, Tom & Jerry, ou encore Sam Sam. Le bouquet jeunesse est maintenant proposé à 6 euros par mois sans engagement.

Du côté de ses points forts, France Télécom génère de très importants cash flows qui lui permettent de verser un dividende élevé. La société bénéficie encore d'une position dominante sur le marché de la téléphonie fixe.

Du côté de ses points faibles maintenant, le retour à la croissance externe de France Télécom, qui par le passé a coûté fort cher à l'opérateur historique, a fait naître des craintes chez les investisseurs.

Enfin, régulièrement épinglé par ses concurrents qui l'accusent d'abuser de sa position de monopole, le titre France Télécom réagit aux décisions de l'Arcep (ex-Autorité de Régulation des Télécommunications) et du Conseil de la concurrence.

Alors, la question est de savoir si le groupe France Télécom va rester fidèle à ses dernières particularités : à savoir, avoir été précurseur dans le retournement suite à la crise des années 2000, en touchant en effet son point bas en septembre 2002, soit six mois avant l'ensemble des marchés ; puis, en entrant dans la crise en novembre 2007, soit quatre mois après la plupart de ses confrères ?

D'un point de vue technique en tout cas, depuis son introduction en bourse en 1997, le titre a évolué en trois temps nettement distincts que l'on peut décortiquer ainsi : d'abord, une très forte hausse jusqu'en février 2000, qui a vu l'action prendre pas loin de 700% en moins de deux ans et demi !

France Telecom

Puis, ce fut la descente aux enfers, jusqu'en septembre 2002, où cette fois, les cours ont perdu près de 97% de leur valeur ! Enfin, après un net redressement, l'action a fini par se stabiliser et, depuis début 2003, elle évolue au sein d'un canal, coincée globalement entre les 15 et les 25 euros. Ce dernier niveau étant un niveau clé, correspondant à peu près d'ailleurs au cours d'introduction du titre.

Aussi, un rebond majeur devrait désormais être à portée de main puisque la valeur est en plein test de son niveau de support clé. Aussi, tant que le palier des 15,30 euros n'est pas nettement enfoncé, une reprise en direction des 21 euros est attendue dans un premier temps. Ce niveau de résistance contient en effet les assauts positifs depuis un an. Par la suite, c'est un retour vers le seuil important des 25 euros qui sera privilégié.

Alternativement cependant, l'enfoncement net des 15,30 euros conduirait tout droit au test du palier de soutien suivant situé sur les 13 euros."


2/ Essilor: Haussier, objectif  à 47€ (publication du 28 aout)
Source: http://www.moneyweek.fr/conseils/01454/essilor-international-optique-ophtamologique.html

"Certes, ce n'est pas le résultat d'hier qui aura permis au groupe de briller avec une clôture à -3,23% parmi les pires de l'indice parisien... En revanche, sur une année glissante, Essilor International affiche un glorieux +14,16%, s'adjugeant ainsi la seconde place du CAC 40, juste derrière la marque au pneu bibendum, j'ai nommé Michelin (+18,60%) !

D'un point de vue technique, la forte chute initiée à l'été 2007 a pris place sous forme d'un wedge (biseau) ouvert duquel les cours viennent de récemment sortir à la hausse. Une telle configuration plaide donc pour la poursuite d'un scénario haussier.

ESSILOR

Aussi, tant que le fort support des 34,55 euros (soit le retracement de 38,2% de Fibonacci du rebond actuel, initié en mars dernier) n'est pas nettement enfoncé, une nouvelle avancée devrait conduire la valeur vers son plus-haut historique autour des 47 euros. Scénario à confirmer toutefois en dépassant la résistance intermédiaire des 43,40 euros.

Alternativement cependant, sous les 34,55 euros, rendez-vous sur le support clé des 31,30 euros (soit le fort ratio de 61,8% du rebond). Seul le passage au-dessous de ce niveau pourrait réinstaurer la tendance baissière sur le plus long terme."

3/ L'Oréal: Haussier, objectif 79,40€, voire 87,25€ !  (publication du 31 aout)
Source: http://www.moneyweek.fr/conseils/01463/oreal-cosmetiques-body-shop.html

"Côté palmarès du CAC 40, le titre L'Oréal affiche l'une des cinq meilleures performances de vendredi dernier et s'adjuge ainsi la seconde place du podium sur le bilan de la semaine glissante, juste derrière STMicro, avec une performance de +17,50% sur les cinq derniers jours !

Côté chiffres, le résultat net part du groupe s'établit à 1 083,5 millions d'euros, et à 1 211 millions hors éléments non récurrents, en baisse de 3,6%.

Le leader mondial des cosmétiques affiche pour son premier semestre 2009 un résultat d'exploitation de 1.373,9 millions d'euros, en baisse de 8,3%, soit à 15,7% du chiffre d'affaires, qui se compare à 15,5% pour l'année 2008, et 17,3% pour le premier semestre 2008.

La rentabilité des produits professionnels baisse à 19,1% et celle des produits grand public atteint 20,7%, un niveau presque stable. Celle des produits de luxe, à 11,9%, a reculé significativement inférieure et la division cosmétique active a atteint un niveau exceptionnel, à 27,9%.

La rentabilité d'exploitation de The Body Shop est légèrement positive, le premier semestre n'étant pas représentatif de la rentabilité annuelle. La branche dermatologique a vu sa rentabilité progresser à 11,6%.
La marge brute s'élève à 6 159,3 millions d'euros et ressort à 70,2% du chiffre d'affaires, pratiquement stable en pourcentage du chiffre d'affaires par rapport à l'année 2008, et en retrait par rapport au premier semestre 2008.

Le chiffre d'affaires a atteint 8,77 milliards d'euros, en progression de +1,4%. A structure et taux de change identiques, il a baissé de -3,2% avec les baisses les plus fortes enregistrées par les produits de luxe (-13%) et professionnels (-5%). Les ventes en organique ont reculé de 8% en Europe de l'Ouest et de 5,6% en Amérique du Nord, mais se sont accrues de 4,1% dans le reste du monde.

Avec des perspectives d'amélioration graduelle du chiffre d'affaires et malgré un contexte de marché qui demeure incertain, L'Oréal déclare aborder le second semestre avec confiance et la volonté de continuer à renforcer ses positions.

D'un point de vue technique maintenant, le très impressionnant rebond initié en mars dernier devrait se poursuivre encore quelques temps. En effet, que ce soit la sortie du fort canal baissier qui avait pris place en décembre 2007, ou le retournement clair des indicateurs hebdomadaires, tout plaide pour une hausse immédiate.

L'Oréal

Aussi, sans écarter un repli initial (histoire de digérer un peu la forte hausse actuelle) et tant que le support clé des 63,30 euros n'est pas nettement enfoncé, on pourra viser d'abord l'objectif majeur situé sur les 79,40 euros (soit le fort ratio de Fibonacci de 61,8% de toute la baisse). Par la suite, la prochaine résistance se situera sur le ratio suivant des 76,4%, à 87,25 euros précisément.

Alternativement cependant, sous les 63,30 euros, rendez-vous sur le support clé des 58,50 euros (soit le fort ratio de 61,8% du rebond et le dernier overlap). Seul le passage au-dessous de ce niveau pourrait réinstaurer la tendance baissière sur le plus long terme."

 

4/ Vivendi: Haussier, objectif 27,55€ (publication du 1 septembre)

Source: http://www.moneyweek.fr/conseils/01477/sfr-vivendi-telephonie-mobile.html

" Côté palmarès, le titre Vivendi signe, avec le groupe Vinci, parmi les deux meilleures performances du CAC 40 aujourd'hui avec plus de 3% de gain à l'ouverture !

Côté actualités, c'est en tant que maison mère de sa filiale SFR que le groupe de média s'illustre. En effet, l'un des trois principaux opérateurs de téléphonie mobiles français a enregistré, au premier semestre, une augmentation de son chiffre d'affaires de 16,1% à 6,1 milliards d'euros. Ce bon résultat serait dû à une politique de très bons recrutements et ce malgré un recul de sa rentabilité !

D'un point de vue technique maintenant, l'élément remarquable du jour est le dépassement de la très forte oblique de résistance baissière en place depuis fin 2007 !

Vivendi

Il semblerait en effet que la baisse qui aura finalement duré deux ans (entre juillet 2007 et 2009) pourrait enfin être terminée. Ce sentiment est corroboré par plusieurs facteurs techniques : d'abord, la formation d'un double bottom sur le niveau des 16,30 euros en octobre 2008 puis juillet dernier. Ensuite, un retournement significatif des indicateurs hebdomadaires. Enfin, un net passage au-dessus de l'ancien niveau de support majeur situé sur le seuil des 18 euros.

Aussi, tant que ce palier clé n'est pas clairement enfoncé, un rebond d'une forte amplitude est attendu en direction de l'objectif principal situé sur les 27,55 euros. Ce scénario reste à confirmer avec le test de la résistance intermédiaire située sur les 23,20 euros et correspondant notamment à une ancienne zone d'overlap.

Alternativement cependant, le passage sous les fameux 18 euros serait de fort mauvais augure pour le titre Vivendi qui devra à nouveau se confronter au seuil précité des 16,30 euros. Si ce niveau cède, alors ce sera une nouvelle descente aux enfers pour la maison mère de SFR..."


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le 1 septembre 2009, le cours en cloture de ces 4 actions est respectivement de:
- 17,49€ pour France Télécom;
- 37.38€ pour Essilor;
- 67,01€ pour L'Oréal;
- 20,09€ pour Vivendi.
Pour mémoire, les objectifs (tous haussiers) de l'analyste sont respectivement de
- 21€ puis 25€ pour France Télécom;
- 47€ pour Essilor;
- 79,40€ voire 87,25€ pour l'Oréal;
- 27,55€ pour Vivendi.
Nous prenons note, et regarderons la tendance d'ici 1 mois (publication prévue le 6 octobre), et 3 mois (1 décembre) pour voir les statistiques de succès.
Mon pronostic, comme je pense que ce type d'analyse est aléatoire, tourne autour de 50% (une chance sur 2 de se tromper...)

Publié dans AT - Analyse Technique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article