Portefeuilles au 21 janvier 2011

Publié le par gigi

Portefeuille action:

 

Titres Qté Investi Prix revient Cours Valorisation Bénéfice / Perte Var 1/1/11
Bnp 82 3551,56 € 43,3117 € 55,10 € 4 518,20 € 966,64 € +27,22% +15,73%
Wendel 64 5953,72 € 93,0269 € 72,41 € 4 634,24 € -1319,48 € -22,16% +5,08%
Teleperf. 75 1490,94 € 19,8792 € 24,34 € 1 825,50 € 334,56 € +22,44% -3,60%
Lafarge 40 2973,11 € 74,3276 € 47,83 € 1 913,20 € -1059,91 € -35,65% +1,94%
CARMIGNAC INV.A 1 7304,13 € 7304,1281 € 8743,91 € 8 743,91 € 1439,78 € +19,71% -3,92%
Sanofi 30 1355,40 € 45,1800 € 50,87 € 1 526,10 € 170,70 € +12,59% +6,31%









CAC 63 7796,33 € 123,7513 € 40,39 € 2 544,57 € -5251,76 € NS +5,48%
Espèces
1618,11 € 1 618,11 € 1280,42 € <-Divid.2008 à 2010


30000,00 € 27 323,83 € -4938,12 -16,46% +2,52%

Baisse notable de la sicav que nous avions sélectionné qui sous performe largement le marché. Alors que le CAC progresse de 5%, celle-ci baisse de 4%. Le différentiel, pour à peine un mois, est assez important pour être suivi de près. Que s'est-il passé ?

A contrario, BNP a largement bien sur-performé le marché depuis début janvier, et nous décidons de vendre 40 actions à 57€ pièce minimum, ordre valable jusque la fin du mois. Cela réduira notre exposition au titre, pour revenir à un investissement de "1 fois", et nous permettra de renforcer en cas de chute du titre, comme il nous y a habitué l'an passé. Ce n'est pas une marque de défiance, car notre objectif est toujours de vendre le titre vers 90€ pièce. Nous conserverions bien entendu nos 42 titres restant.

 

Portefeuille dérivé: 38.720€

Forte avancée du CAC40 qui était à 4030 points vers 14h ce vendredi lorsque nous avons roulé notre position. Le strike à 4200 points étant trop peu rémunérateur, nous avons décidé de prendre -malgré la hausse-, le strike à 4100. Nous achèterons des FCE au besoin si le CAC dépasse 4100 points avant l'échéance du 18 février prochain.

 

2011-01-21_blog.jpg

La volatilité a terminé à 18,50%, dans la zone de confort.

Publié dans Portefeuille

Commenter cet article