Portefeuilles au 5 août 2011

Publié le par gigi

Récession. Tel est le mot sur toutes les lèvres, et c'est en tous cas ce qu'anticipe le marché actuellement. Nous sommes revenus sur le CAC40 au niveau qui prévalait au moment de la chute de Lehmann, où les interrogations sur le système financier battait au plus fort avec en ligne de mire les interrogations sur les dépôts dans les banques. On est bien loin de cette situation -heureusement-, mais les marchés n'aiment pas l'incertitude. L'évolution du CAC sur 3 ans montre bien l'angoisse actuelle, complètement irrationnelle, et qui offre aux audacieux une bonne porte d'entrée, sous 3300 points ce soir !!

CAC_3ans_5aout2011.JPG

Alors que les données économiques indiquent un ralentissement (entre nous, annoncé depuis longtemps...), les marchés semblent redécouvrir qu'elle pourrait mener à une nouvelle récession, plus grave, avec moins de moyens d'intervention (les états se sont largement endettés pour relancer la machine économique après la chute de Lehmann).

Pour notre part, rien dans les chiffres publiés récemment (dont le chomage américain ce jour, qui a baissé plus que prévu) n'indique une catastrophe proche. Certes, les états sont endettés, mais l'économie réelle tourne bien, avec des publications d'excellente facture pour bien des sociétés, dont les banques, qui ont toutes publié des chiffres bons voire exceptionnels pour le premier semestre (tel Natixis encore ce jour). Rien n'indique donc une quelconque rechute des économies. Le seul point noir reste bien évidemment l'endettement des états, mais on le sait depuis 2 ans.

Pour moi, la prochaine bulle à éclater n'est pas boursière, mais immobilière: en Espagne d'abord, avec des prix multipliés par 3 en 10ans, et 1 million de logements vide, ce qui va fatallement peser un jour ou l'autre, en France aussi, avec des prix Parisiens à plus de 8000€/m2, complètement irréaliste au vu des salaires, du taux d'endettement autorisé dans notre pays, et de la remontée des taux qui n'est pas finie.

 

Portefeuille action

Titres Qté Investi Prix revient Cours Valorisation Bénéfice / Perte Var 1/1/11
Bnp 42 1351,56 € 32,1800 € 40,61 € 1 705,62 € 354,06 € +26,20% -14,70%
Peugeot 70 2038,12 € 29,1160 € 22,41 € 1 568,70 € -469,42 € -23,03% -22,72%
Wendel 64 5953,72 € 93,0269 € 60,49 € 3 871,36 € -2082,36 € -34,98% -12,22%
Teleperf. 75 1490,94 € 19,8792 € 18,10 € 1 357,50 € -133,44 € -8,95% -28,32%
Lafarge 40 2973,11 € 74,3276 € 30,86 € 1 234,40 € -1738,71 € -58,48% -34,23%
CARMIGNAC INV.A 1 7304,13 € 7304,1281 € 8455,68 € 8 455,68 € 1151,55 € +15,77% -7,09%
Sanofi 30 1355,40 € 45,1800 € 49,67 € 1 490,10 € 134,70 € +9,94% +3,80%
Schneider 15 1643,80 € 109,5866 € 90,75 € 1 361,25 € -282,55 € -17,19% -16,86%
CAC 63 7796,33 € 123,7513 € 32,72 € 2 061,36 € -5734,97 € NS -14,55%
Espèces
569,14 €     569,14 € 1713,37 € <-Divid.2008 à 2011


30000,00 €     23 675,11 € -7087,76 -23,63% -11,17%

Chute en ligne avec le marché pour notre portefeuille action. La lanterne rouge sur le CAC40 cette semaine était Véolia, avec une chute de 30%, et presque 50% depuis le 1 janvier ! Il faut dire que le groupe a annoncé un trimestre en perte nette, ce qui n'est jamais particulièrement apprécié. Faut-il se positionner sur le titre ? A voir... On attendra 2012 pour être fixé sur les résultats annuels, et si la baisse était justifiée ou non. Pour l'instant, on s'abstient sur ce dossier.

 

Portefeuille dérivé: 31990€

10 jours consécutifs de baisse du CAC40: du jamais vu depuis sa création, en 1987 ! Voyez plutôt: sur une semaine: -10,73%, sur un mois, -17,6%, et depuis début janvier, "seulement" -13,83%. Le portefeuille dérivé, qui suit l'indice avec son levier de 2, est complètemen assommé, et les gains annuels sont même annulés (perte de 5%). Il faut dire qu'on a chuté de 8000€ sur la semaine... Nous ne progressons depuis l'origine que de 1990€, soit 6,6% (le CAC40 perd 42% sur la même période). Nous roulerons notre position dans 2 semaines maintenant. Il est fort peu probable qu'on maintienne le strike à 4000 points !  Aux cours actuels, et avec la volitilité de 36% du jour, nous opterions par exemple pour un strike à 3600 points, qui permettrait de regagner environ 30 points sur chaque patte.

 

Portefeuille Crédit

Capital restant dû Remboursement Evaluation actuelle du portefeuille Evaluation à terme du portefeuille
 17554€

 

  16.394€

  -1561€

Accident sur ce portefeuille.

 

2011-08-05_blog.jpg

L'échelle ne permet plus de voir le CAC40 qui "sort" de l'écran par le bas... Je corrige cela pour la prochaine publication.

 

La volatilité a terminé à 36,4% dans une zone de stress intense, que l'on avait pas connu depuis mai 2010 (lors des problèmes liés à la Grèce).

Publié dans Portefeuille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fdsfss 08/08/2011 12:39


Gigi(75),
Merci pour votre réponse. Je n'ai pas anticipé c'est en me souvenant des conseils de Money Week qui conseillait d'acheter de l'or et des matières premières voilà maintenant presque
deux ans (ce que j'ai fait sous forme de certificats) et de faire très attention aux dettes d'état. Je vais donc abandonner FT et AXA et j'investirai sur fort repli sur Sanofi et Vinci. Faut-il
vendre mes certificats or et MP ? pour arbitrer sur des actions ou de l'immobilier loi Scellier en BBC ? Merci d'avance pour vos réponses très pertinentes.


gigi 08/08/2011 17:57



Faites attention: Money-Week n'est pas un journal financier "classique". Depuis sa création (et la reprise de la Vie Financière" qui était réellement un journal financier par contre), ils ont
arrêté de faire des analyses pour se porter sur le massacre de l'économie: "on vous l'avait dit", "ça va baisser", et est leur mot d'ordre. Ils prospèrent sur la peur des gens, et non sur des
analyses fines et étaillées. Mais bon, chacun son public ! Ils ont trouvé le leur, tant mieux pour eux.


Les certificats, quels qu'ils soient, sont des produits financiers, dont la contrepartie est une banque ou un organisme privé: vous n'achetez pas de l'or, mais une promesse d'échange. En clair,
si lorganisme fait faillite, vous n'avez plus rien. Ce n'est absolument pas de l'or physique. Faire confiance à des émetteurs, pourquoi pas ? Mais savez vous qui ils sont ? Si oui, et que vous
avez confiance en eux (solidité d'entreprise, fonds propres, etc...), alors vous pouvez souscrire. Sinnon, alors méfiez vous: Si la boutique émettrice ferme, vous n'avez plus rien ! Ceci est vrai
pour tout certificat, mais particulièrement pour les matières premières où il y a une véritable mode actuellement, et beaucoup de gens tentés par fournir du papier.


Pour ce qui est de l'immobilier, si vous avez lu mes articles, vous comprendrez que ce n'est pas le moment d'acheter: les prix ne sont pas connectés aux capacités de remboursement des ménages.
Tant que ce sera le cas, les achats se feront sur la base de l'argent "suplémentaire" que la famille transmet, et non sur une réalité économique. De cette façons, c'est vrai que cela permet de
consommer de la monnaie "en trop dans le système" et donc de réduire la masse monétaire en circulation, mais êtes vous sûr d'en profiter en sur-payant un bien ?



fdsfss 07/08/2011 12:37


Bonjour gigi(75),
Je pense que le moment est venu pour réinvestir mes titres vendus début Juillet. J'ai racheté GDF à 22 € Total à 34,29 € et EDF à 25 €. Malheureusement ça baisse et mon épouse est très inquiète. Je
veux encore acheter FT, AXA et Sanofi. Dois je attendre ?
Au fait


gigi 07/08/2011 19:16



Si vous raisonnez à court terme, il vaut mieux attendre une stabilisation. On ne sait pas du tout comment va être interprété la dégradation de la note des Etats Unis, bien qu'elle ne soit pas une
surprise au vu de la difficulté qu'ont eu les dirrigeant à se mettre d'accord pour réhausser le seuil d'endettement. Habituellement, une telle mesure n'est pas regardée, mais il y a des enjeux
politiques importants à l'approche des élections. Les actions sont peu chères en Europe, et sont revenues au même niveau que lors de l'événement sur Lehmann... Par contre, aux Etats'Unis, ils
sont encore très haut ! Je ne comprends pas cette différence d'appréciation entre les 2 cotés de l'attlantique: Les Bourse Européennes devraient monter, et la Bourse américaine baisser... Mais
voilà ! On constate que quand les USA baissent, la Bourse de Paris plonge !


Il est donc difficile de se prononcer à court terme, bien que fondamentalement le marché soit peu risqué actuellement aux niveaux atteint (sous réserve que l'on ne tombe pas en dépression). Sur
vos 3 titres, j'ai un avis réservé sur FT, qui va subir la pression de l'arrivée de Free sur son marché. La société me semble peu attractive. AXA et Sanofi par contre, devraient mieux se
comporter. Attention à AXA qui est très volatile, et sensible aux événements financiers. Ceci étant, c'est une société qui me semble bien géré.


Bravo en tous cas pour votre excellente anticipation en Juillet !