Site de J.P. Chevallier

Publié le par gigi

Voici un blog présentant son point de vue d'économiste.
http://www.jpchevallier.com/

Ainsi, le 25 janvier dernier, un article intéressant sur la variation de masse monétaire était proposé (http://www.jpchevallier.com/article-15978953.html), expliquant que la baisse des taux de 4.25% à 3,5%, d'un point de vue monétaire, n'est pas justifié. Voici l'article:

"Les Américains continuent à bien réagir comme le montre l’évolution des chiffres des agrégats monétaires au 14 janvier : ils augmentent de moins en moins leur épargne car leur situation économique est bonne et ils anticipent une amélioration.
L’augmentation de M2-M1 qui était de 8,5 % (d’une année sur l’autre) fin août 2007… diminue : elle est maintenant nettement inférieure à 7 % depuis 3 semaines.
Comme la croissance du PIB réel est inversement proportionnelle à la variation de la masse monétaire libre en M2-M1 (qui diminue), la croissance se redresse spontanément (car les Américains dépensent leurs revenus, ce qui relance la croissance du PIB). Le taux de croissance du PIB réel du 4° trimestre 2007 retenu ici est de 2,5 % d’une année sur l’autre, soit 0,7 % par rapport au trimestre précédent en taux annualisé, et pour le 1° trimestre 2008, les chiffres sont respectivement de 3,5 % et 4,5 %.  La croissance du PIB réel varie à l’inverse de la variation de la masse monétaire libre, et la situation actuelle correspond à celle du 1° semestre 2006.

L’augmentation de M2 diminue fortement : elle est maintenant de 5,1 % comme en 2006:l’argent est sain aux Etats-Unis. Dans ces conditions, une baisse des taux de base de la Fed ne se justifiait pas. En baissant leur taux sous la neutralité de 4,25 %, les membres du FOMC vont créer une croissance trop forte à partir du mois d’août prochain, ce qui les obligera par la suite à remonter ce taux trop haut, perpétuant ainsi inutilement les cycles du passé."

Publié dans Sites

Commenter cet article