Dicton

Publié le par gigi

"Octobre est un mois particulièrement dangereux pour spéculer en bourse. Mais il y en a d'autres : juillet, janvier, septembre, avril, novembre, mai, mars, juin, décembre, août et février."

Voilà qui résume mieux que tout l'impossibilité de prévoir ce qui va arriver à une date précise. En 2000, tout le monde se rendait compte que les valeurs internet étaient sur-évaluées. Pour expliquer des cours qui dépassaient l'entendement (des PER de 100 voire plus !!), on a inventé de nouveaux systèmes de valorisation. Par exemple, dans les télécoms, on valorisait "l'abonné", expliquant ainsi le cours de France Télécom à 200€ sans soucis... 100€/abonné ne permet pas de valoriser la société correctement ? Qu'importe ! on dit alors que l'on s'est trompé, que l'abonné vaut 10.000€, et cela passait comme une lettre à la poste. C'était incroyable, mais c'était la réalité. La chute de ce type de valeur a été rude, mais justifié. Il y a forcément un jour où la supercherie se découvre, et cela provoque une panique, et une défiance envers tout le marché.

Octobre est réputé mauvais, car c'est le mois où les sociétés commencent à se progeter sur l'année suivante. On a ainsi un sentiment avancé sur ce que sera l'économie l'année suivante. En cas de surprise, les ajustements sont en général assez brutaux, d'où la mauvaise réputation de ce mois.

Publié dans Formation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article